Gemmothérapie

Cassis

Les bourgeons de cassis, incontournables, participent à améliorer tous les systèmes de l’organisme.
Ce mâcérat a des qualités adaptogène,s il aide à surmonter les situations de stress physique comme psychique.

Effacer
Étiquettes : ,

Description

  • Nom commun : Cassis
  • Nom latin : Ribes nigrum
  • Famille botanique : Grossulariaceae
  • Partie utilisée : bourgeons
  • Origine : France / Pyrénées-Orientales

Un peu de culture

Le cassis était inconnu des anciens Grecs et Romains.

Le premier témoignage sur l’action thérapeutique des feuilles de cassis est celui d’Hildegarde de Bingen, haute figure spirituelle du xiie siècle, qui les recommande en onguent pour guérir la goutte. Les feuilles fraîches sont également utilisées frottées contre les piqûres d’insectes.

À partir du xvie siècle2, il est cultivé dans l’ouest de la France et dans le val de Loire sous le nom de « cassetier des Poitevins » ou « poivrier ».

En 1571, Gaspard Bauhin, botaniste du xvie siècle, rapporte que le cassissier est cultivé comme fruit de table.

Le cassis fut très vite auréolé d’une solide réputation médicinale (vertus notamment stomachiques3 et diurétiques4), les Français le considérèrent au xviiie siècle comme une véritable panacée (contre les migraines, les fièvres et les rhumatismes) et beaucoup en plantèrent un pied dans leur jardin.

Le cassis est un concentré de principes actifs :

  • anti-oxydant connu pour son activité apaisante au niveau des articulations.
  • calcium (60 mg pour 100 g) qui contribue aussi à la santé des os.
  • fer et vitamine C (il contient deux fois plus de vitamine C que le kiwi et trois fois plus que l’orange11), qui en font un excellent fortifiant anti-fatigue et anti-infectieux.
  • Diurétique et dépuratif puissant, il stimule la fonction hépatique et la fonction rénale.
  • Il est bénéfique dans le cadre de troubles circulatoires et d’hypertension.
  • C’est un cicatrisant efficace, il accélère la guérison des plaies, des furoncles, des abcès et des piqûres d’insectes (application externe).
  • C’est le bourgeon qui contient le plus de principes actifs13,14, offrant un volume de substances équivalente à la galénique SIPF. La macération de bourgeons utilisée en gemmothérapie agissent sur tous les paramètres de l’inflammation15.

file:ribes nigrum 2019-03-28 8111.jpg

Nous attachons une grande importance au choix des ingrédients, pour toutes nos productions.
Pour réaliser ces extraits de gemmothérapie, nous utilisons :

  • de l’eau osmosée, filtrée à 0.2 microns, au sein de la distillerie. Faiblement minéralisée, cette eau est dénuée de tous produits chimiques artificiels.
    Excellente pour la santé.
  • de l’alcool de blé bio, issu de la distillerie Nadal située dans notre département, et connue pour la haute qualité de ses alcools.
  • du sirop d’agave bio, au lieu de la glycérine qui – même bio – présente des effets digestifs néfastes (source : Christian Escriva, ferme du Gattilier).
    Nous nous approvisionnons chez notre Biocoop La Plantula, dont le sourcing est exigeant et très sélectif.
  • des bourgeons cueillis au sein de sites préservés, soit en pleine forêt, soit au cœur de fermes biologiques
    Ici, des bourgeons de Cassis.
  • Tenir hors de portée des jeunes enfants.
  • Pour les enfants de moins de 3 ans, se référer à l’avis d’un médecin ou d’un thérapeute.
  • Pour les femmes enceintes et allaitantes, se référer au mode d’utilisation.
  • Éviter l’usage des bourgeons ayant une action hormonale, notamment l’airelle, le framboisier, le chêne et le séquoia pour les femmes enceintes et celles ayant des antécédents de cancer hormono-dépendant.
  • Éviter l’utilisation de la Gemmothérapie pour les alcooliques en cours de sevrage.
  • Pour les personnes sous anticoagulant, se référer à l’avis d’un médecin ou d’un thérapeute.
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
  • En tant que complément alimentaire, la Gemmothérapie ne se substitue pas à une alimentation saine et variée.
  • À conserver à température ambiante.
  • Entre 5 et 15 gouttes/ jour, dans un grand verre d’eau, le matin, de préférence à jeun.
  • Cure de 3 semaines minimum, puis pause de 1 semaine, et reprise.
  • L’idéal étant de réaliser une cure de 3 flacons de 15 mL, soit 3 mois de cure.