Huiles essentielles

Gaulthérie

La gaulthérie odorante est un petit arbrisseau à port rampant de 15 à 40 cm. Il fait partie de la famille des bruyère, ses fruits sont de petites baies rouges et son essence se trouve dans ses feuilles.

La particularité de son huile est sa forte teneur en salicylate de méthyle qui aide à soulager les douleurs.
Elle est une alliée des sportifs tant pendant l’entraînement qu’après l’effort.
Elle est déconseillée en cas de prise d’anticoagulants et d’allergies aux dérivés salicyliques.

Cette huile est certifiée Agriculture Biologique.

Effacer

Description

GENERALITES

  • Nom commun : Gaulthérie odorante
  • Nom latin : Gaultheria fragrantissima
  • Famille botanique : Ericacée
  • Partie distillée : Feuilles
  • Origine : Népal

 

UN PEU DE CULTURE

C’est un arbrisseau qui pousse surtout dans les bois et marais des zones froides et humide. Il se développe soit en Asie (Gaultheria fragrantissima) soit en Amérique du Nord (Gaultheria procumbens); la composition chimique et ses propriétés sont identiques entre ces deux espèces.
On peut la retrouver sous son nom anglais “Wintergreen”.

 

COMPOSITION CHIMIQUE

La composition biochimique est susceptible d’évoluer en fonction des conditions de production.

Composé chimique principal : Ester – Salicylate de méthyle >98%

CARACTERISTIQUES PHYSICO-CHIMIQUES

Une bonne huile essentielle de Gaulthérie doit avoir les caractéristiques physiques suivantes :

  • Densité à 20°C : 1.175 à 1.190
  • Indice de réfraction à 20°C : 1.530 à 1.550
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : -2° à -1°
  • Point éclair : +94°C

PRECAUTIONS D’EMPLOI SPECIFIQUES

  • Tenir hors de portée des enfants de moins de 7 ans.
  • Déconseillée au femmes enceintes ou allaitantes.
  • Durée d’utilisation maximum : 3j consécutifs avec une pause de 7j.
  • Contient des allergènes potentiels naturels : salicylate de méthyle


REGLES D’UTILISATION DES HUILES ESSENTIELLES

  • Respectez les précautions d’emploi. Bon nombre d’huiles essentielles sont interdites pendant la grossesse (surtout le 1er trimestre) et pendant l’allaitement. Chez les enfants, certaines sont généralement déconseillées  – avant 7 ans.
  • En cas d’antécédents de problèmes rénaux et hépatiques, de troubles convulsifs, de pathologies cardiovasculaires ou chez les personnes sujettes à l’épilepsie, les asthmatiques et, en général, en cas de traitement médical ou de maladie de longue durée, demandez toujours l’avis de votre médecin traitant.
  • Respectez les dosages, les précautions d’emploi, la durée du traitement et la voie d’administration. Il s’agit d’extraits actifs, dont l’utilisation doit être rigoureuse.
  • Conservez toujours votre huile essentielle dans son emballage d’origine, avec sa notice, à laquelle vous pourrez vous référez à tout moment.
  • Ne remplacez pas sans connaître une huile essentielle par une autre, même si leur nom est proche. Exemple, le basilic à linalol et le basilic tropical, la cannelle écorce ou la cannelle feuille…
  • Lavez-vous toujours soigneusement les mains après avoir utilisé une huile essentielle.
  • Ne chauffez pas fortement les huiles essentielles (en posant une coupelle sur une bougie par exemple). Utilisez un diffuseur par nébulisation à froid ou à chaleur douce en céramique, ou un brumisateur.
  • Une allergie est toujours possible, particulièrement chez les sujets fragiles ou sensibilisés. Mieux vaut effectuer un test cutané (versez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle au creux du coude, attendez 48 heures puis recommencez et attendez 1 heure pour vérifier l’absence de réaction).

NOTRE CONSEIL D’UTILISATION

Nous utilisons cette huile comme arôme alimentaire, 3gouttes/j maximum par personne.

Autres utilisations traditionnelles :

  • Massage (diluée)
  • Diffusion (diluée)

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Gaulthérie”