Huiles essentielles

Thym à thymol

Petite plante tenace et aromatique, c’est dans les plaines ou coteaux chauds, secs, rocailleux et ensoleillés que le thym développe son chémotype thymol : ce sera la principale molécule contenue dans son huile essentielles, à l’odeur caractéristique d’herbe de Provence.

Le thymol est un phénol, molécule très puissante contre toutes sortes d’infections : virus, bactéries, champignons, et également caustiques (peaux, muqueuses) : on le conseille en usage interne, dilué, pour les adultes.

Celle que nous proposons provient des plants cultivés par le Prieuré de Marcevol. Après séchage, les sommités fleuries sont distillées par nos soins.
L’huile est certifiée Agriculture Biologique ainsi que Nature&Progrès

Effacer

Description

GENERALITES

  • Nom commun : Thym vulgaire à thymol, thym rouge
  • Nom latin : Thymus vulgaris L. thymoliferum
  • Famille botanique : Lamiacées
  • Partie distillée : sommités fleuries
  • Origine : France / Pyrénées-Orientales

 

UN PEU DE CULTURE

COMPOSITION CHIMIQUE

La composition biochimique est susceptible d’évoluer en fonction des conditions de production.

Composé chimique principal : Monoterpènes (paracymène, Y-terpinène)
Autres composés chimiques : thymol et carvacrol.

CARACTERISTIQUES PHYSICO-CHIMIQUES

Une bonne huile essentielle de Thym à thymol doit avoir les caractéristiques physiques suivantes :

  • Densité à 20°C : .910 à 0.937
  • Indice de réfraction à 20°C : 1.494 à 1.504
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : -6° à 0°
  • Point éclair : +60°C

PRECAUTIONS D’EMPLOI SPECIFIQUES

  • Tenir hors de portée des enfants de moins de 7 ans.
  • Déconseillée au femmes enceintes ou allaitantes.
  • Durée d’utilisation maximum : 3j consécutifs avec une pause de 7j.
  • Contient des allergènes potentiels naturels : thymol, linalol.


REGLES D’UTILISATION DES HUILES ESSENTIELLES

  • Respectez les précautions d’emploi. Bon nombre d’huiles essentielles sont interdites pendant la grossesse (surtout le 1er trimestre) et pendant l’allaitement. Chez les enfants, certaines sont généralement déconseillées  – avant 7 ans.
  • En cas d’antécédents de problèmes rénaux et hépatiques, de troubles convulsifs, de pathologies cardiovasculaires ou chez les personnes sujettes à l’épilepsie, les asthmatiques et, en général, en cas de traitement médical ou de maladie de longue durée, demandez toujours l’avis de votre médecin traitant.
  • Respectez les dosages, les précautions d’emploi, la durée du traitement et la voie d’administration. Il s’agit d’extraits actifs, dont l’utilisation doit être rigoureuse.
  • Conservez toujours votre huile essentielle dans son emballage d’origine, avec sa notice, à laquelle vous pourrez vous référez à tout moment.
  • Ne remplacez pas sans connaître une huile essentielle par une autre, même si leur nom est proche. Exemple, le basilic à linalol et le basilic tropical, la cannelle écorce ou la cannelle feuille…
  • Lavez-vous toujours soigneusement les mains après avoir utilisé une huile essentielle.
  • Ne chauffez pas fortement les huiles essentielles (en posant une coupelle sur une bougie par exemple). Utilisez un diffuseur par nébulisation à froid ou à chaleur douce en céramique, ou un brumisateur.
  • Une allergie est toujours possible, particulièrement chez les sujets fragiles ou sensibilisés. Mieux vaut effectuer un test cutané (versez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle au creux du coude, attendez 48 heures puis recommencez et attendez 1 heure pour vérifier l’absence de réaction).

NOTRE CONSEIL D’UTILISATION

Nous utilisons cette huile comme arôme alimentaire, 3gouttes/j maximum par personne.

Autres utilisations traditionnelles :

  • Massage (diluée)
  • Diffusion (diluée)

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Thym à thymol”