Huiles de macération

Millepertuis

Macération de fleurs de Millepertuis perforé.
Une huile rouge, profonde, puissamment calmante.

Ses propriétés de “coupeur de feu”, tant extérieur qu’intérieur, sont renommées.

Notre technique de macération spécifique garantit un produit hautement concentré, très qualitatif, comme en témoigne sa magnifique couleur rouge carmin.

Flacon en verre satiné, avec goutteur pour huile végétales.

Calendula récolté en pleine Nature ou en champ bio par Flora, transformé par Floraluna.

Effacer

Description

GENERALITES

  • Nom commun : Millepertuis
  • Nom latin : Hypericum perforatum
  • Famille botanique : Hypéricacées
  • Partie utilisée : Sommités fleurie
  • Origine : France / Pyrénées-Orientales

 

UN PEU DE CULTURE

Millepertuis signifie « mille trous », provenant de l’ancien français pertuis « trou », en référence à la feuille de certaines espèces (notamment l’espèce commune européenne Hypericum perforatum, le millepertuis perforé) qui semble percée de nombreux petits trous quand on observe les feuilles par transparence1. En fait, ils correspondent à des glandes translucides donnant l’impression d’une multitude de minuscules perforations, qui renferment une huile essentielle.

Le nom de genre Hypericum vient du grec hupo « presque », et ériké, « bruyère », en référence à certaines espèces qui évoquent des bruyères.

 

  • Huile d’olive bio, première pression à froid
  • Fleur de Millepertuis perforé bio
  • Un traitement à base de millepertuis ne doit pas être arrêté subitement, il convient de réduire progressivement les doses.
  • Le millepertuis ne doit pas être utilisé chez les personnes souffrant de troubles bipolaires.
  • Cette plante est déconseillée aux femmes enceintes ou à celles qui allaitent ainsi qu’aux enfants de moins de 12 ans.
  • Il est contre-indiqué de se mettre au soleil lors d’un traitement au millepertuis, car l’hypéricine a un effet photosensibilisant.
  • Il est également contre-indiqué chez les personnes présentant un problème de fertilité, un déficit de l’attention avec hyperactivité, une dépression majeure, chez les personnes atteintes de schizophrénie ou de la maladie d’Alzheimer.
  • il est possible qu’il y ait un effet photosensibilisant plus ou moins important, des troubles digestifs légers, une sensation de fatigue, des troubles du sommeil, certains cas d’allergie cutanée et de sécheresse buccale.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments

  • Il est déconseillé de consommer du millepertuis en même temps que du ginkgo, de la valériane, de l’aubépine, de la passiflore.
  • Le millepertuis ne doit pas, sans avis médical, être consommé avec des compléments alimentaires tels que le 5-HT ou la SAM-e. Cette liste n’est pas exhaustive.

Interactions avec des médicaments

  • Le millepertuis ne doit pas être utilisé en même temps qu’un contraceptif oral ou patch contraceptif.
  • Il est fortement déconseillé avec une prise concomitante de médicaments antivitamine K, de ciclosporine, lors de traitements contre le VIH, la digoxine, la théophylline, la carbamazépine, la phénytoïne, les antimigraineux appartenant à la famille des triptans.
  • Le millepertuis est une plante traditionnellement utilisée en cas de dépression légère à modérée et de symptômes dépressifs. Sa prise doit toujours se faire sous supervision médicale après évaluation psychologique et psychiatrique permettant d’écarter la nécessité d’instaurer un traitement allopathique ou une prise en charge psychiatrique.
  • Bien qu’il soit actuellement en vente libre en France, le millepertuis ne doit en aucun cas être pris à la légère, comme une sorte de “tisane antidépressive”. Il présente en effet le sérieux inconvénient d’interagir avec de très nombreux médicaments, dont certains antidépresseurs (inhibiteurs de la recapture de la sérotonine). Il est donc très important d’informer le médecin de l’utilisation éventuelle de ce produit.
  • Pour les enfants de six à douze ans, l’utilisation du millepertuis doit se faire sur avis d’un médecin et d’un praticien formé à la phytothérapie. A noter que l’EMA (Agence Européenne du Médicament) précise que l’usage du millepertuis n’est pas recommandé avant l’âge de 18 ans.
  • Usage interne : 1 mL / jour.
  • Il est recommandé de prendre lespréparations de millepertuis au cours des repas, afin d’éviter des problèmes gastriques.
  • Usage externe secondaire : pour les massages et les cataplasmes

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Millepertuis”