Huiles végétales

Onagre

On extrait l’huile des minuscules graines de l’onagre (Oenothera biennis), une plante d’origine nord-américaine.
Cette huile renferme de l’acide linoléique en grand quantité, transformé par notre corps en acide gamma-linolénique (AGL), un acide gras de type Oméga-6.

Cette huile est reconnue pour ses bienfaits dans le maintien en bonne santé de par sa richesse en acides gras essentiels.
Elle accompagne les peaux matures ou sollicitées, ainsi que les cycles féminins.

La dose recommandée est de 5 à 6g d’huile par jour.

Effacer
Étiquettes : ,

Description

GENERALITES

Nom latin : Oenothera biennis
Famille botanique : Onagracées
Partie pressée: fruit
Origine : Angleterre- pressée en France

UN PEU DE CULTURE

L’onagre est une plante bisannuelle originaire du continent nord américain.
Elle était bien connue des amérindiens qui l’utilisaient pour ses propriétés anti-inflammatoires et adoucissantes respiratoires.
Ses sommités fleuries, une fois bouillies, étaient également utilisées en cataplasme à des fins vulnéraires.
La racine qui, une fois bouillie ressemble à la viande de cochon, était consommée en provision hivernale.
La plante semble être apparue en Europe au XVIIe siècle en empruntant clandestinement les ballasts de terre des navires revenant des Amériques.

onagre

  • 100 % pure huile végétale d’onagre bio, première pression à froid

Composition en acides gras

AG mono insaturés : 5% à 11 % d’acide oléique (Omega9)
AG poly insaturés : 70% à 75 % d’acide linoléique et 8% à 14% gamma-linolénique (Omega6)
AG saturés : 5 % à 7 % palmitique, 2% à 3 % stéarique

Autres constituants actifs

Stérols (dont vitamine E), phytostérols, acides triterpéniques

L’huile d’onagre a longtemps été contre-indiquée aux personnes souffrant d’épilepsie ou consommant des phénothiazines, mais de récentes études (18) ont conclu qu’il n’y avait pas de réel rapport entre les crises d’épilepsie des personnes souffrant de schizophrénie et la prise d’onagre par voie interne.

Par ailleurs, de par son effet potentiel anticoagulant et antiplaquettaire, l’huile d’onagre est susceptible d’augmenter l’effet de certains médicaments.

En vertu des résultats contradictoires des études menées, il est préférable, pour les femmes enceintes et les enfants, de s’abstenir de la consommation d’huile d’onagre, de par son possible effet œstrogénique, et pour les personnes sous traitement médicamenteux de consulter le médecin traitant.

Enfin, l’utilisation de corticostéroïdes pourrait réduire les bénéfices inhérents à l’huile d’onagre sur l’eczéma.

L’huile végétale d’onagre rancit rapidement. Par conséquent, il est recommandé de se la procurer en petite quantité et de la conserver au réfrigérateur, éloignée de l’air et de la lumière. Cette huile ne peut pas être chauffée.

Application cutanée

Onction, massage, application locale.

Utilisation nutritionnelle : Par voie orale

Dans certains cas, l’absorption d’une huile végétale par voie orale peut influer sur l’amélioration d’affections dermatologiques. De même, il est possible de s’interroger sur l’efficacité d’une huile végétale utilisée par voie cutanée sur une pathologie physique induite par un déséquilibre psycho-émotionnel ou nerveux.

L’huile végétale d’onagre, prise par voie orale, a la réputation de soulager certains symptômes liés aux troubles pré-menstruels et à la ménopause, notamment l’irritabilité et certaines douleurs. Elle est dotée d’une grande richesse en acides gras essentiels (en particulier omega 6) et vitamine E.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Onagre”