Huiles essentielles

Romarin à verbénone

Son odeur fraîche, douce, florale rappelle immédiatement le maquis, avec quelque chose de maritime, d’iodé.
Ce romarin se distingue des chémotypes à camphre ou à cinéole par sa teneur élevée en verbénone.

Ses vertus mucolytiques et drainantes du foie en font un hydrolat incontournable.
On peut également l’utiliser pour son activité mucolytique, il participera ainsi à assainir la sphère pulmonaire, par exemple.

Origine : France. Cultivé par le Prieuré de Marcevol (Pyrénées-Orientales) et distillée par Floraluna.

Certifié AB et Nature & Progrès.

Effacer

Description

GENERALITES

Nom commun : Romarin à verbénone, Romarin ABV
Nom latin : Rosmarinus officinalis verbenoniferum
Famille botanique : Lamiacées
Partie distillée : Plantes fleuries
Origine : Pyrénées-Orientales – France

 

UN PEU DE CULTURE

Le romarin jouit d’une popularité exceptionnelle sur le plan gastronomique comme sur le plan thérapeutique. Il est vénéré depuis toujours, servant à confectionner des couronnes pour des cérémonies rituelles, funéraires et profanes. Les égyptiens en plaçaient des rameaux dans la tombe de leurs pharaons pour renforcer leur âme, tandis que les occidentaux les brûlaient pour purifier l’air au cours des grandes épidémies de peste ayant sévi au Moyen-Âge. Aujourd’hui, il sert toujours sous forme d’onguent pour soulager les douleurs articulaires et les études reconnaissent son usage contre les rhumatismes, les troubles de la circulation sanguine périphérique, les fonctions hépatiques et biliaires ou l’hypertension.

On produit plusieurs huiles essentielles différentes à partir de ce petit arbrisseau : l’huile essentielle de romarin camphré, l’huile essentielle de romarin à verbénone et l’huile essentielle de romarin cinéolé. Leurs différences s’expliquent par leur origine géographique et les conditions de développement qui en découlent (ensoleillement, composition du sol, température extérieure, etc.). L’huile essentielle de romarin à verbénone, riche en verbénone et

 

résultat de recherche d'images pour

COMPOSITION CHIMIQUE

La composition biochimique est susceptible d’évoluer en fonction des conditions de production.

Composé chimique principal : Cétones (Bornéone 1 à 15%, Verbénone 15 à 37%), Esters (Acétate de bornyle 18%), Monoterpènes (Alpha-pinène 15 à 34%, Alpha-terpinène, Béta pinène, Terpinolène)
Autres composés chimiques : Oxydes (traces à 20%)

en acétate de bornyle, pousse principalement en Corse.

CARACTERISTIQUES PHYSICO-CHIMIQUES

Une bonne huile essentielle de Romarin à verbénone doit avoir les caractéristiques physiques suivantes :

Densité à 20°C : 0,895 à 0,930
Indice de réfraction à 20°C : 1,465 à 1,480
Pouvoir rotatoire à 20°C : +10° à +50°
Point éclair : +50°C

PRECAUTIONS D’EMPLOI SPECIFIQUES

  • Tenir hors de portée des enfants de moins de 7 ans.
  • Déconseillée au femmes enceintes ou allaitantes.
  • Durée d’utilisation maximum : 3j consécutifs avec une pause de 7j.
  • Contient des allergènes potentiels naturels : limonène, linalol, géraniol.


REGLES D’UTILISATION DES HUILES ESSENTIELLES

  • Respectez les précautions d’emploi. Bon nombre d’huiles essentielles sont interdites pendant la grossesse (surtout le 1er trimestre) et pendant l’allaitement. Chez les enfants, certaines sont généralement déconseillées  – avant 7 ans.
  • En cas d’antécédents de problèmes rénaux et hépatiques, de troubles convulsifs, de pathologies cardiovasculaires ou chez les personnes sujettes à l’épilepsie, les asthmatiques et, en général, en cas de traitement médical ou de maladie de longue durée, demandez toujours l’avis de votre médecin traitant.
  • Respectez les dosages, les précautions d’emploi, la durée du traitement et la voie d’administration. Il s’agit d’extraits actifs, dont l’utilisation doit être rigoureuse.
  • Conservez toujours votre huile essentielle dans son emballage d’origine, avec sa notice, à laquelle vous pourrez vous référez à tout moment.
  • Ne remplacez pas sans connaître une huile essentielle par une autre, même si leur nom est proche. Exemple, le basilic à linalol et le basilic tropical, la cannelle écorce ou la cannelle feuille…
  • Lavez-vous toujours soigneusement les mains après avoir utilisé une huile essentielle.
  • Ne chauffez pas fortement les huiles essentielles (en posant une coupelle sur une bougie par exemple). Utilisez un diffuseur par nébulisation à froid ou à chaleur douce en céramique, ou un brumisateur.
  • Une allergie est toujours possible, particulièrement chez les sujets fragiles ou sensibilisés. Mieux vaut effectuer un test cutané (versez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle au creux du coude, attendez 48 heures puis recommencez et attendez 1 heure pour vérifier l’absence de réaction).

NOTRE CONSEIL D’UTILISATION

Nous utilisons cette huile comme arôme alimentaire, 3gouttes/j maximum par personne.

Autres utilisations traditionnelles :

  • Massage (diluée)
  • Diffusion (diluée)

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Romarin à verbénone”